Nos experts sont disponibles au 05 59 45 57 06

FrançaisEnglishEspanol

Jardin, potager : que cultiver à la fin de l'été ?

Jardin, potager : que cultiver à la fin de l'été ?

 

Alors que les vacances d’été touchent à leur fin, peut-être avez-vous pu profiter pendant toute la saison des bons légumes de votre potager ? Saviez-vous que l’approche du mois de septembre était le moment idéal pour renouveler votre sol ou bien pour faire de nouvelles plantations ? Pour un potager durable et de bons légumes tout au long de l’année, suivez nos conseils !

 

 

 

Comment bien préparer la terre ?

 

 

Si tomates, courgettes et poivrons remplissent encore votre potager, pas question de les laisser s’éterniser ! Gardez quelques plants afin de continuer à profiter de leur récolte jusqu’au début de l’automne et enlevez les plants les moins résistants afin de libérer de l’espace.

 

Il est très mauvais pour la terre du potager d'être laissée nue pendant une longue période, en particulier en automne et en hiver, avec les précipitations parfois importantes qui accélèrent le lessivage et l’érosion des sols. Afin de conserver un potager de qualité malgré l’hiver qui approche, vous pouvez au choix, décider d’amender le sol en vue du printemps prochain, en le couvrant avec un engrais naturel qui contient tous les éléments nutritifs nécessaires à la bonne croissance future de vos récoltes ou alors profiter de cet espace pour cultiver de nouveaux légumes !

 

Afin de bien préparer la terre aux nouvelles semences et plantations, arrachez bien les restes de cultures avant d’aérer la terre, avec une bêche. Si la terre est très sèche, n’hésitez pas à l’arroser afin de la ramollir et terminez par un coup de râteau. Votre potager est prêt à être renouvelé !

 

 

 

Quelles variétés semer et planter à l'approche de septembre ?

 

L’été n’étant pas encore tout à fait terminé, la terre est encore chaude, et la combinaison avec les pluies à venir vont permettre aux légumes de pousser rapidement. Le moment est également idéal pour les variétés « capricieuses » qui craignent les températures extrêmes, comme les épinards par exemple.

 

Les reines de cette intersaison, ce sont les salades ! Laitues d’hiver, chicorées, mâche, épinards, sont autant de légumes que vous pouvez planter dès maintenant pour vous permettre de varier un peu vos assiettes d’automne.

 

Le brocoli peut lui aussi être planté dès maintenant ; comme il pousse rapidement, il pourra facilement être récolté avant l’hiver. Si l’arrière-saison est douce, elle vous permettra également de profiter de choux de Bruxelles en automne. Sinon, il faudra les mettre sous serre pour les protéger du givre jusqu’au printemps.

 

Les radis de toute sorte (noirs, longs, ronds) peuvent être semés tout l’automne, dans une terre meuble.

 

Quant aux navets, s’il faut tout de même deux mois avant de pouvoir récolter les premiers légumes, vous devriez tout de même pouvoir en profiter avant d’entrer pleinement dans l’hiver.

 

Certaines variétés de carottes (courtes, demi-courtes, ou hâtives) peuvent également être plantées en septembre, pour une récolte au printemps.

 

Enfin, oignons (rouges, jaunes, blancs) tout comme les betteraves ou encore les poireaux se cultiveront aisément dès la fin du mois d’août.

 

 

Une fois que vous avez déterminé quelles variétés vous souhaitez planter, sachez qu’en fin d’été il est particulièrement important de bien tenir compte des règles de rotation des cultures, en ne faisant pas se succéder sur une même parcelle deux légumes de la même famille. De plus, comme tous les légumes ont leurs propres besoins en termes d’amendement ou d’arrosage, essayez au maximum d’associer les cultures en tenant compte de leurs besoins respectifs.

 

 

 

Comment éliminer les mauvaises herbes ?

 

 

Comme tout le reste de l’année, la fin de l’été n’échappe pas à la règle : binage, sarclage et arrachage des mauvaises herbes restent de mise pour assurer à vos légumes l’espace vital nécessaire à leur croissance.

 

Pour plus d’efficacité, vous pouvez également coupler cela à l’action d’un désherbant, de préférence sans glyphosate pour préserver l’environnement (et votre santé !), afin d’éliminer mauvaises herbes et mousse autour de vos plantations.

 

 

Comment protéger son potager des nuisibles ?

 

Si la présence d’insectes se raréfie avec la baisse des températures, ce n’est pas le cas de tous les nuisibles ; à l’approche de l'hiver, méfiez-vous des rongeurs comme les mulots. N’hésitez pas à protéger l’accès à vos plantations et à utiliser un raticide à l’extérieur du potager.

 

 

Arroser : la bonne fréquence !

 

 

La fin de l’été peut encore nous offrir des journées chaudes. Pensez à arroser vos nouvelles plantations lorsqu’il ne pleut pas ; en effet, elles ne sont pas encore assez enracinées pour s’en sortir toute seules s’il y a peu ou pas de précipitations.

 

Pour le reste du potager, le meilleur réflexe est de continuer à arroser en pluie fine (ou autour des pieds pour éviter que l’eau ne stagne). Privilégiez la fin de journée, car les nuits peuvent être fraîches.

 

 

Vous savez désormais comment entretenir votre potager à la fin de l’été et pourrez bientôt déguster les légumes récemment plantés. Bon jardinage et bon appétit !