Nos experts sont disponibles au 05 59 45 57 06

FrançaisEnglishEspanol

Jardin potager : que cultiver au mois de juin ?

Jardin potager : que cultiver au mois de juin ?

 

Lorsque l’on pense au mois de juin, on pense d’abord aux longues journées ensoleillées, parfois entrecoupées de courtes averses. Tous les ingrédients semblent donc réunis pour réveiller le jardinier qui sommeille en vous… Mais vous ne savez pas par où commencer ? Variétés à planter, semer et cultiver, lutte contre les mauvaises herbes et astuces pour une récolte réussie ; voici nos meilleurs conseils pour votre potager (ou votre verger), que vous ayez un grand jardin ou une petite jardinière sur votre balcon.

 

 

Potager : choisir les variétés à semer et planter

 

En juin, la douceur des températures (et l’absence de givre nocturne) permet de faire pousser tous les fruits et légumes d’été. Mais si vous n’avez pas encore mis la main à la pâte (ou plutôt dans la terre !) ne tardez pas, c’est la dernière ligne droite pour planter les légumes du soleil tels que melons, tomates (tuteurez les pieds pour éviter qu’ils ne cassent), concombres, courgettes, aubergines, poivrons, piments, salades d’été et radis… sinon ils n’auront pas assez de temps pour se développer !

Vous pouvez également planter les herbes aromatiques telles que l’aneth, le basilic, la ciboulette, la menthe et le persil achetées en pot. N’oubliez pas non plus de planter les poireaux (vendus sous forme de plants en jardinerie) pour vos soupes de l’automne.

 

N’attendez pas non plus pour semer laitues, mâche, endives, courges et courgettes, potirons et citrouilles, radis et les derniers navets. Pour allonger la période de récolte, vous pouvez également semer vos haricots verts, tous les 15 jours (et non tout d’un coup, pour pouvoir étaler les futures récoltes) jusqu’à la mi-août.

Enfin, vous pouvez aussi profiter du mois de juin pour semer les fraisiers pour les prochaines saisons.

 

Si vous aviez déjà fait des plantations entre l’automne et le printemps, il est temps de récolter (selon la météo) : ail, artichauts, carottes, choux d’été, épinards, oignons blancs, petits pois, mâche, laitue, cresson, épinards, radis, dernières asperges et les herbes aromatiques. Côté fruits, après les cerises, c'est le moment de récolter les fraises et les fruits rouges précoces (groseilles, cassis, framboises). Après récolte, pensez à tailler vos framboisiers.

 

 

 

Choisir le bon engrais

 

Afin d’apporter tous les éléments nutritifs nécessaires à la bonne croissance de vos fruits et légumes, il vous faudra choisir un engrais de bonne qualité. Que vous cultiviez dans un potager ou dans une jardinière, privilégiez les engrais naturels, qui proviennent de matières organiques et minérales issus de l'agriculture biologique, comme l’engrais organique à base de guano de chauve-souris. Ce compost (sans odeur !) permettra d’enrichir la terre et donc de favoriser la pousse, tout en vous donnant des fruits ou légumes de meilleurs qualité, aspect et goût, tout en étant 100% naturel.

 

 

Éliminer les mauvaises herbes

 

Comme tout le reste de l’année, au mois de juin, binage, sarclage et arrachage des mauvaises herbes, restent de mise pour un potager bien entretenu et pour assurer à vos légumes, plantes aromatiques et fruits l’espace vital nécessaire à leur croissance.

 

Pour plus d’efficacité, vous pouvez également coupler cela à l’action d’un désherbant, de préférence sans glyphosate pour préserver l’environnement (et votre santé !), afin d’éliminer mauvaises herbes et mousse sur les zones de graviers, autour des plates-bandes, et de vos plantations.

 

 

Protéger vos fruits des nuisibles

 

Maintenant que les mauvaises herbes sont éliminées, un autre ennemi pointe le bout de son nez : les insectes ! Une fois le printemps bien installé, ces nuisibles en profitent pour s’attaquer à vos plantations et notamment à vos arbres et arbustes fruitiers.

 

Si vous avez un verger avec des arbres fruitiers, il est important de les protéger, en appliquant d’abord une glu arboricole sur le tronc. Cette barrière mécanique écologique permettra de protéger vos arbres contre les insectes ravageurs.

 

Mais les rampants ne seront pas les seuls à tenter de vous priver de votre récolte. Afin d’obtenir les meilleurs résultats dans la lutte contre les nuisibles, tout en réduisant au maximum l’utilisation de biocides et phytosanitaires chimiques, privilégiez toujours les produits anti-insectes d’origine naturelle. Parmi les plus efficaces, les solutions de piégeage à base de phéromones, spécifiques à chaque type d’insectes. Il en existe notamment pour lutter contre :

 

 

En ce qui concerne vos baies (cassis, groseilles, framboises…), pensez également à les protéger des attaques des oiseaux, en les recouvrant d’un filet avant qu’elles ne murissent.

 

 

Arroser : la bonne fréquence

 

Selon la saison, mais surtout la météo, il convient de s’adapter pour répondre aux besoins en eau de vos fruits et légumes. Idéalement, si le temps n’est pas trop sec, n’arrosez qu’une fois par semaine, de préférence le soir, pour que les plantes profitent de l'humidité pendant la nuit (ainsi, l’eau ne s’évapore en trop grande quantité et trop rapidement).

Privilégiez autant que possible un arrosage au ras du sol, en veillant à ne pas arroser les feuilles (ce qui vous permettra notamment d’éviter le mildiou sur la tomate).

 

Pour les semis, en revanche l’arrosage doit être quotidien pour leur permettre de bien lever.

 

Surtout, gardez en tête que tous les légumes n’ont pas tous les mêmes besoins en eau. Observez et faites preuve de bon sens ; si certains de vos plants s’assèchent, irriguez-les davantage, surtout pendant les saisons chaudes !

 

 

Vous savez désormais quelles sont les variétés de fruits et légumes à planter, semer et cultiver au mois de juin et comment en prendre soin. Avec un peu de patience, vous pourrez bientôt vous régaler !