Nos experts sont disponibles au 05 59 45 57 06

FrançaisEnglishEspanol

Comment choisir un osmoseur pour son aquarium ?

 

 

 

Afin d’adoucir l’eau de son aquarium, ou de reproduire une eau de mer pour certaines espèces de poissons, le recours à un osmoseur peut s’avérer indispensable pour les aquariophiles. Mais opter pour le bon système et comprendre son fonctionnement n’est pas évident. Voici quelques conseils pour bien choisir l’osmoseur idéal pour son aquarium.

 

 

Comment fonctionne un osmoseur pour aquarium ?

 

 

Un osmoseur est un appareil de purification de l’eau reproduisant le phénomène dit d’osmose inverse. L’eau ainsi filtrée est considérée comme pure, sans chlorures, nitrates, sulfates, ou encore phosphates, produits chimiques néfastes pour les organismes sensibles, notamment dans un environnement d'aquarium récifal. L’eau dite osmosée ne peut cependant pas être utilisée telle quelle dans un aquarium : suivant le type de poissons, on peut y ajouter des sels minéraux synthétiques afin de recréer un environnement semblable à de l’eau de mer, ou la couper avec de l’eau du robinet pour en faire varier la dureté.

 

L’osmoseur peut se brancher sous un évier, sur l’arrivée d’eau froide du robinet de cuisine. Certains modèles dits « portables » et s’utilisent comme des fontaines, ne nécessitant aucun raccord de plomberie.

 

L’osmoseur se compose de trois compartiments permettant d’enlever successivement les boues, sables et la poussière (filtre anti-sédiments) ; le chlore (filtre au charbon actif) ; le reste des impuretés (membrane osmotique), avec de la pression. Les impuretés sont déchargées automatiquement dans le système de vidange vers l'égout.

 

 

Quel osmoseur est fait pour mon aquarium ?

 

 

Le premier critère dans le choix d’un osmoseur est la quantité d’eau à filtrer, selon la taille de l’aquarium. Cela va déterminer la capacité volumique de la membrane d’osmose inverse nécessaire, mesurée en GPD (Gallons Per Day) ou gallons par jour, un gallon correspondant à environ 3,8 litres.

 

Les plus petits modèles d’osmoseurs (50 ou 75 GPD) dits « portables » sont relativement peu encombrants, mais ne possèdent pas de réservoir : les rejets d'eau doivent être expulsées dans une cuve ou poubelle pendant le remplissage de votre aquarium. On peut rajouter une cartouche reminéralisante en sortie de ces osmoseurs afin d'apporter des minéraux et oligo-éléments. L’eau se rapproche alors ainsi d’une eau de source minérale. Si vous optez pour un modèle portable, il est indispensable de changer l'eau de votre aquarium très régulièrement, afin de maintenir le bon équilibre.

 

Pour fonctionner correctement et sans source d’énergie externe, les osmoseurs nécessitent une pression d’eau du réseau suffisante (supérieure à 3 bars). En cas de pression plus faible, il existe des « pompes booster » électriques qui permettent d’augmenter la pression requise pour réaliser l’osmose inverse. Certains modèles d’osmoseurs ont d’ailleurs un booster intégré.

 

Certaines membranes d’osmoseurs peuvent aller jusqu’à 400 GPD (ou plus encore pour des utilisations industrielles), soit 1,5 m3/jour mais sont plutôt destinés à des professionnels de l’aquarium.

 

 

Quand changer les filtres de mon osmoseur ?

 

 

La durée d’utilisation dépend de la qualité de l’eau de conduite et de la quantité d’eau utilisée. En moyenne, il faut remplacer la membrane de l’osmoseur tous les deux ou trois ans. Pour un meilleur rendement, il est également conseillé de changer le filtre anti-sédiments et le filtre au charbon actif au moins une fois par an.

 

 

Vous pouvez désormais choisir l’osmoseur qui correspond le mieux à la taille et au type d’aquarium que vous possédez, pour disposer d’une eau de meilleure qualité !