Nos experts sont disponibles au 05 59 45 57 06

FrançaisEnglishEspanol

Créer son propre aquarium : questions les débutants

 

 

Avoir votre propre aquarium vous tente mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Voici quelques conseils pour faire les bons choix et devenir un aquariophile confirmé.

 

 

Quel emplacement pour votre aquarium ?

 

 

Avant de choisir un modèle d’aquarium, il faut déjà choisir l’emplacement que vous allez lui réserver. De préférence, optez pour un coin calme, pas directement exposé au soleil, et bien sûr à proximité d’une source d’eau et d’électricité. La hauteur idéale est d’environ 1 mètre du sol, sur un meuble solide (il en existe des modèles conçus à cet effet).

 

 

Quelle taille d’aquarium ?

 

La taille de votre aquarium dépendra avant tout du nombre de poissons et d’espèces qui le composeront. Mais pour un débutant, la capacité idéale est d’environ 120 litres, soit assez pour pouvoir assurer facilement sa maintenance (l’entretien est plus compliqué sur des modèles en dessous de 96 litres). Enfin, préférez un modèle en verre, pour limiter les risques de rayure et garantir la longévité de votre installation.

 

 

Quelles espèces de poissons et de plantes ?

 

Si vous êtes débutant, vous ne savez peut-être pas que chaque espèce a des besoins différents en termes de qualité d’eau (pH, température, dureté) et d’espace, mais aussi que certaines combinaisons entre espèces sont impossibles (agressivité, maladies). Pour mieux s’y retrouver, il est conseillé de choisir des espèces provenant des mêmes zones géographiques. Une fois ces considérations prises en compte, tournez-vous vers les espèces recommandées pour les débutants, comme le combattant (un seul par bac !) ou encore le guppy.

 

Au-delà de leur aspect esthétique, l’ajout de plantes participera activement à la santé de vos poissons ; en effet, ces dernières absorbent les nitrates et produisent de l’oxygène. Comme pour les poissons, il vaut mieux commencer par opter pour des plantes faciles d’entretien, comme par exemple l’Hygrophila difformis ou la fougère aquatique, et éviter les plantes en plastique, qui n’ont qu’un rôle décoratif.

 

 

Quelle composition choisir pour le sol ?

 

Le choix du sol de votre aquarium est lui aussi très important. Il permettra la croissance de vos plantes, tout en préservant l’équilibre bactériologique de votre bac. Le plus simple est de réaliser deux couches ; une première avec de l’engrais aquatique (environ 2 cm), la seconde avec du sable (non-abrasif de préférence). Suivant les poissons de votre aquarium, le sable peut être plus ou moins fin, et plus ou moins clair (les espèces qui « fouillent » le sol pour trouver leur nourriture doivent avoir un sol fin ; ceux qui craignent la lumière vive seront plus à l’aise avec un sable sombre).

 

 

Quelle eau ?

 

Selon que vos poissons soient des espèces d’eau douce ou d’eau de mer, il vous faudra peut-être modifier la composition de l’eau du robinet avant d’en remplir votre bac. Un osmoseur (appareil de purification de l’eau qui permet de la rendre « pure », sans chlorures, nitrates, sulfates, ou encore phosphates, produits chimiques néfastes pour les organismes sensibles) pourra donc vous être utile afin d’obtenir la qualité d’eau idéale pour vos espèces, notamment dans un environnement d'aquarium récifal. Mais attention, l’eau osmosée ne peut cependant pas être utilisée telle quelle dans un aquarium : suivant le type de poissons, on peut y ajouter des sels minéraux synthétiques afin de recréer un environnement semblable à de l’eau de mer, ou la couper avec de l’eau du robinet pour en faire varier la dureté.

 

 

Quels autres équipements ?

 

Le système de filtration est primordial pour enlever toutes les impuretés et préserver un bon équilibre bactériologique dans l’eau. Même s’il existe différents systèmes de filtration, il est conseillé aux débutants de commencer avec un filtre externe classique (moins encombrant et plus simple à nettoyer). Pour bien le choisir le débit/heure doit correspondre à 2 ou 3 fois le volume de votre aquarium.

Il vous faudra également prévoir un chauffage adapté au volume de votre bac, en comptant environ un watt par litres d’eau.

La pompe à air, quant à elle, permet une bonne oxygénation de l’eau et l’empêche de stagner.

Enfin le choix de l’éclairage dépendra du type de plantes qui composent votre aquarium. On considère qu’un bon éclairage est de 1 Watt pour 2,5 litres d’eau.

 

 

Comment mettre en route votre système ?

 

Une fois les équipements installés, vous pouvez remplir l’aquarium d’eau (généralement à 25°C, mais à adapter selon vos espèces). Une fois rempli, vous pouvez mettre en marche le chauffage et la pompe. En revanche, il vous faudra attendre quelques semaines avant de pouvoir y ajouter les poissons, le temps que la filtration améliore suffisamment la qualité de l’eau.

 

 

Comment l’entretenir au quotidien ?

 

L’entretien d’un aquarium nécessite au moins 5 minutes par jour et une heure chaque semaine. L’eau doit être renouvelée toutes les deux semaines, en remplaçant un tiers du liquide par de l’eau fraîchement préparée. Toutes les deux semaines également, nettoyez l’intérieur de votre aquarium avec une éponge ou un aimant nettoyeur. Enlevez ensuite toutes les feuilles mortes et les algues accrochées, ainsi que le dépôt de saleté accumulé au fond de l’aquarium. Pensez à vérifier régulièrement les éclairages et le chauffage, et si vous remarquez que la circulation de l’eau est ralentie, nettoyez le filtre. L’éclairage est à remplacer une fois par an, car il peut se détériorer et ne pas fonctionner correctement, même si ce n’est pas forcément perceptible à l’œil nu.

 

 

Vous connaissez désormais toutes les astuces pour créer votre premier aquarium ! N’hésitez pas à vous faire conseiller dans une animalerie sur le choix d’espèces recommandées pour les débutants, pour éviter les déconvenues.