Nos experts sont disponibles au 05 59 45 57 06

FrançaisEnglishEspanol

Comment protéger sa maison contre les blattes et les cafards ?

Comment protéger sa maison contre les blattes et les cafards ?

L’hiver se fait long et le froid et l’humidité vous paraissent sans fin ? Il en est de même pour certains nuisibles qui profitent des mois hivernaux pour venir se mettre au chaud chez vous. Blattes et cafards pourraient bien décider d’élire domicile dans votre maison… Comment reconnaitre leur présence ? Quels sont les bons réflexes à adopter pour éviter leur prolifération ? Comment s’en débarrasser ? Voici des réponses à ces questions, afin de chasser une bonne fois pour toutes les nuisibles de votre habitation.

 

Comment reconnaître les blattes ou les cafards ?

 

Blattes ou cafards, vous avez du mal à savoir quelle est la différence ? C’est normal, car… il n’y en a pas ! Si le terme le plus utilisé pour désigner ces nuisibles est « cafards », l’appellation officielle est bien celle de « blattes ».

 

Ce qu’il faut également savoir, c’est que ces insectes millénaires font partie des nuisibles dont il est le plus difficile de se débarrasser, notamment car ils ont de grosses capacités d’adaptation et de survie. Les blattes sont assez discrètes, et pourtant, une femelle pond près de 50 œufs ; avec 5 à 8 accouplements par jour, la prolifération peut donc aller très vite. Voilà qui n’est pas de nature à vous rassurer. Heureusement, voici quelques indices qui vous permettront de reconnaître plus rapidement la présence de cafards.

 

Il est souvent plus facile de repérer les traces laissées par les cafards que les insectes eux-mêmes, qui se cachent généralement la journée et ne s’activent que la nuit pour chercher à manger. Si vous ne tombez pas directement nez-à-nez avec une blatte au milieu de la nuit, peut-être avez-vous en revanche observé une détérioration de vos certains emballages alimentaires ? Ou peut-être même des traces noires (traces d'excréments) d’1 mm environ sur les murs ou sur des surfaces horizontales un peu cachées, des poches d'œufs ou des restes de cocons, des mues de cafards ? Ou enfin constaté la persistance d’une odeur inhabituelle et nauséabonde ? Tous ces indices laissent à penser que des cafards ont élu domicile chez vous. Si vous ne les avez pas tous observés ou avez simplement un doute, voici quelques bons réflexes à adopter pour vous rassurer et éviter une invasion.

 

 

Quels sont les bons réflexes à adopter pour ne pas attirer les blattes et les cafards ?

 

Tout comme l’hiver est propice aux invasions de blattes, qui cherchent à se mettre au chaud et à se nourrir, certaines pièces de votre maison sont plus sujettes que d’autres à attitrer ces nuisibles. Pour commencer, les cafards étant carnivores, ils sont attirés par les endroits où se trouve de la nourriture… et donc par votre cuisine. Pour ne pas les tenter, pensez à bien ranger vos aliments dans des récipients hermétiques et à ne rien laisser traîner : ni vaisselle sale dans l’évier, ni restes de nourriture sur la table et les plans de travail. Enfin, videz régulièrement vos poubelles et pensez à inspecter et nettoyer régulièrement votre réfrigérateur.

 

L’humidité attirant particulièrement ces petites bêtes, votre salle d’eau ou salle de bain est le second lieu à inspecter. Commencez par vérifier l’étanchéité des tuyaux d’évacuation, tout comme celle des joints et changez éventuellement ceux qui seraient usés. Pensez également à déboucher et entretenir régulièrement vos canalisations.

 

Enfin, votre garage peut se transformer en véritable nid à nuisibles, surtout si vous n’y mettez pas souvent les pieds car les cafards aiment l’obscurité. Ils y rechercheront un abri pour les mois d’hiver et risquent donc de venir envahir vos boîtes. Évitez donc d’utiliser des cartons, et préférez le stockage dans des boîtes en plastique. Préférez également surélever vos boîtes et ne rien laisser à même le sol.

 

D’une manière générale, les blattes évoluent dans des milieux sombres, chauds et peu fréquentés. C’est pour cela que vous pouvez aussi en retrouver dans les coins d'un placard ou derrière un meuble. D’ailleurs, lorsqu’ils ne trouvent pas de reste de repas, les cafards peuvent s'attaquer aux bois ou aux tissus. En guise de prévention, vous pouvez utiliser de la lavande ou diffuser de l'huile essentielle d'eucalyptus dans toutes les pièces de la maison, pour dissuader les cafards de venir vous rendre visite.

 

 

Quels produits naturels et écologiques sont efficaces pour lutter contre les blattes et les cafards ?

 

 

Malgré vos bons réflexes, les blattes ont élu domicile chez vous et vous ne savez plus comment vous en débarrasser ? Sachez qu’il existe des produits très efficaces pour les éliminer. Parmi les solutions écologiques, vous pouvez choisir de disposer des pièges englués dans votre habitation : en utilisant un attractif puissant comme appât alimentaire, ce procédé sans matière chimique, agit efficacement et rapidement pour piéger les blattes et les cafards, sans danger pour les animaux domestiques, sans odeur.

 

Vous pouvez utiliser en complément un gel insecticide qui incitera les nuisibles à traverser les pièges englués et bloquera la croissance des larves, pour limiter la reproduction et la prolifération des blattes et cafards.

 

Enfin, pour des zones moins faciles d’accès, comme l’arrière des meubles, vous pouvez opter pour un insecticide sous forme d’aérosol, à pulvériser directement sur la zone à traiter.

 

L’utilisation combinée de ces produits vous garantira une lutte efficace et durable contre les nuisibles et leurs larves.

 

 

Vous connaissez désormais toutes les astuces pour prévenir et lutter contre l’invasion des blattes, également appelées cafards, dans votre habitation. Vous pouvez enfin profiter d’un intérieur sain et d’un hiver au chaud sans invité surprise !