Nos experts sont disponibles au 05 59 45 57 06

FrançaisEnglishEspanol

Piqûres de taons, tiques, moustiques… Quels risques pour les chevaux ?

De la simple rougeur à la démangeaison, en passant par l’infection ou la transmission de pathologies plus ou moins graves, les piqûres d’insectes sur les chevaux ou poneys ne sont pas à prendre à la légère ! Moustiques, taons, tiques, mouches… Quels sont les dangers de leurs piqûres ? Comment les repousser ? Voici quelques astuces pour libérer vos chevaux de ces visiteurs indésirables.

 

 

Piqûre d’insectes volants : de l’inconfort au risque sanitaire pour le cheval

 

Du printemps à l’automne, avec la douceur des températures viennent aussi les insectes, souvent attirés par la sueur des animaux. Même s’ils ne piquent pas tous, le harcèlement provoqué par certains de ces moucherons, mouches et autres volants peut générer du stress chez votre cheval ou votre poney (qui se traduit notamment par l’agitation de sa tête).

 

Quant aux piqûres de certains d’entre eux, si elles peuvent être totalement indolores, elles peuvent aussi provoquer des rougeurs ou des démangeaisons importantes (moustiques notamment), des douleurs (mouches plates, qui affectionnent les zones sensibles comme l’anus, le périnée ou l’intérieur des cuisses ; taons), ou pire encore, des lésions cutanées, un essoufflement, engourdissement, ou la paralysie (moustiques, car les chevaux présentent une hypersensibilité à leur salive).

 

En plus du caractère douloureux ou désagréable d’une piqûre, certains insectes sont vecteurs de maladies qui peuvent être très dangereuses pour les équidés. C’est le cas notamment de la mouche, qui se déplace facilement d’un animal à un autre et peut provoquer des conjonctivites, ou encore de la tique, responsable de la transmission de la piroplasmose, qui affaiblit les défenses immunitaires du cheval.

 

 

Quels sont les bons réflexes pour débarrasser les chevaux des insectes ?

 

Quelques bonnes habitudes peuvent permettre de limiter la prolifération d’insectes autour de votre cheval ou poney. Tout d’abord, veillez à l’hygiène du box et de l’écurie ; les insectes se multiplient rapidement dans les lieux sales et humides, et encore plus en période de chaleur. Nettoyer le lieu de vie de votre animal est donc incontournable pour limiter la présence de volants. Il en va de même pour votre cheval lui-même ; pansez-le bien régulièrement. Ainsi, il attirera moins les insectes.

 

Vérifiez ensuite qu’il n’ait pas de plaie qui pourrait attirer certains parasites ; en s’y logeant, ces derniers retarderaient la cicatrisation et pourraient même provoquer des infections. Couvrez donc les éventuelles blessures.

 

Malgré ces bons réflexes, l’utilisation de produits spécifiques reste indispensable au confort et à la bonne santé de votre animal pour éloigner efficacement les insectes de son lieu de vie ou de ses zones sensibles.

 

 

Quels produits sont efficaces pour se débarrasser des insectes dans l’écurie ?

 

Il existe deux types de produits : les insecticides, qui tuent les insectes, et les insectifuges, qui les repoussent. Les insecticides sont parfois toxiques et doivent donc être placés dans l’écurie, mais pas à portée du cheval.

Pour vous débarrasser des mouches, vous pouvez par exemple disposer dans l’écurie, en hauteur, des sacs anti-mouches ; l’appât qu’ils contiennent attirent les insectes et la capacité du sac peut piéger jusqu’à 50 000 mouches.

Il existe également des insecticides sous forme de granulés spécialement développés pour les écuries, c’est-à-dire sans effet toxique. Ces granulés sont à mettre dans des récipients à disposer dans la zone à traiter tous les 8 à 10 mètres.

 

Quant aux insectifuges, ils sont spécialement conçus pour être appliqués directement sur les chevaux et ne présentent donc pas de danger pour eux.

Il en existe sous forme de spray répulsif contre les taons et les mouches à vaporiser quotidiennement sur la crinière et la robe du cheval, sur une peau sèche.

En complément, il est conseillé d’utiliser un gel insecticide à l’action plus ciblée, pour une application directe sur la robe du cheval, ainsi qu’autour des yeux sans irriter la zone. Cette solution permet de repousser mouches, taons, moustiques, tiques et mouches plates, même lors d’un déplacement, ou en promenade.

 

Il est évident que l’utilisation combinée de ces produits permet une efficacité optimale.

 

 

Garantir le confort et la bonne santé de votre cheval est primordial : en éloignant les insectes et leurs piqûres, vous limitez ainsi les risques de maladies, d’infection ou de démangeaisons. Votre animal est maintenant protégé !