Nos experts sont disponibles au 05 59 45 57 06

FrançaisEnglishEspanol

 

Comment récupérer efficacement l’eau de pluie ?

 

De plus en plus de Français se lancent dans la récupération d’eau de pluie. Un excellent moyen de préserver à la fois l’environnement et aussi de faire du bien à son porte-monnaie. Les stocks constitués tout au long de l’année peuvent servir dans de nombreux usages, encore faut-il savoir comment s’y prendre. Diproclean vous dit tout.

 

 

Installer un récupérateur d’eau de pluie

 

Un récupérateur d’eau équipé d’une cuve peut collecter jusqu’à 90% de l’eau de pluie qui ruissèle sur votre toit et gouttières. Une grille placée à la descente vers la cuve va jouer le rôle de premier filtre pour éliminer tous les débris (feuilles, brindilles, etc.), un filtre-décanteur va quant à lui s’occuper des impuretés en suspension.

 

 

Si vous prévoyez un usage restreint à l’arrosage du jardin et par exemple à l’entretien de votre automobile, une simple cuve de 100 litres placée à l’extérieur avec un système de filtrage basique suffira amplement. Mais si vous souhaitez en faire un usage domestique, alors vous devrez penser plus grand et prévoir les dimensions de votre cuve en fonction du nombre de personnes qui composent votre foyer. En guise de référentiel, une cuve de 4 500 litres permettra de subvenir aux besoins de domestiques de 4 personnes en moyenne.

 

 

Comment utiliser l’eau de pluie ?

 

L’eau de pluie collectée sur les toitures ne peut être utilisée que dans le cadre d’usages domestiques inhérents à l’extérieur, aux toilettes ou au lavage des sols. Soyez prudents et restez informé car la réglementation est très restrictive à ce sujet. En effet si les eaux pluviales présentent une faible minéralisation et un ph équilibré, si bien qu’elles peuvent être utilisées pour arroser fruits et légumes du jardin ou laver le linge, vous êtes tenus de vous munir d’un système de filtration adapté pour éliminer tartre, sable, chlore, rouille et autres polluants.

 

 

Le réseau de récupération d’eau de pluie doit notamment être scindé de votre réseau de distribution classique d’eau potable. Enfin votre installation se doit de porter la mention « eau non potable » et faire l’objet d’un nettoyage annuel.

Nous vous invitons à consulter le site internet du gouvernement français pour obtenir tous les détails et conditions.​

 

 

Comment rendre l’eau potable ?

 

Il est possible de rendre votre eau de pluie potable en utilisant un stérilisateur U.V. ou une cartouche céramique. Néanmoins votre eau ne sera qualifiée légalement de « potable » qu’après analyse d’un laboratoire certifié par la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS). Notez que cette analyse est aux frais du particulier.

 

 

Combien ça coûte ?

 

Tout dépend du chantier que vous comptez engager. Pour vous donner une idée, un équipement complet pour une récupération d’eau de pluie dédiée à l’habitat et au jardin, avec une cuve de 4 500 litres par exemple, coûte entre 5 000 et 7 500 €. Une intervention d’un professionnel est vivement recommandée, voire nécessaire. N’hésitez pas également à vous renseigner auprès de votre mairie car il existe de nombreuses aides financières (subventions, crédits d’impôts, etc.).

 

L’eau de pluie est une ressource précieuse. La récupérer sera bénéfique pour vos finances, pour la planète et vous permettra une plus grande autonomie. Le jeu en vaut la chandelle !

 

 

 

Laisser un commentaire
Envoyer