Nos experts sont disponibles au 04.42.07.69.30

FrançaisEnglishEspanol

VENTE EN LIGNE EXCLUSIVEMENT

Contamination au PFAS :Comment éliminer les polluants éternels ?

Contamination au PFAS :Comment réduire ou éliminer les polluants éternels présents dans l'eau potable ?

 

 

 

 

Dans notre société moderne, il est vital de prêter attention aux dangers potentiels qui guettent à l'intérieur de nos propres foyers. Ces produits chimiques synthétiques, connus pour leurs propriétés résistant à l'eau et à la graisse, peuvent être trouvés dans divers produits de tous les jours, allant des ustensiles de cuisine et des emballages alimentaires aux textiles et aux agents de nettoyage. Les PFAS sont un groupe de produits chimiques fabriqués par l'homme qui ont acquis une certaine notoriété en raison de leur persistance dans l'environnement et de leurs risques potentiels pour la santé. Nous allons explorer certains produits ménagers les plus courants contaminés par les PFAS et nous vous donnerons des méthodes efficaces pour réduire voire éliminer ces polluants éternels, garantissant un environnement de vie plus sûr et plus sain pour vous et vos proches.

 

 

Sommaire article

Qu'est ce que les PFAS ?
Quels sont les produits qui contiennent des PFAS dans notre quotidien ?
Filtre à eau pour éliminer les PFAS : Lequel choisir ?
Quelle est l'efficacité des filtres à charbon actif sur les PFAS ?

Quels sont les autres filtres à eau pour les PFAS ?

Comment choisir le bon filtre à eau ?

Entretien et coûts du consommable à long terme

 

 

 

Qu'est-ce que les PFAS ?

 

Les PFAS, ou substances per- et polyfluoroalkyles, sont un groupe de produits chimiques fabriqués par l'homme utilisés dans une large gamme de produits. Cela inclut les mousses anti-incendie, les revêtements hydrofuges, les tissus résistants aux taches, les ustensiles de cuisine antiadhésifs, et plus encore.

 

Quels sont les produits qui contiennent des PFAS dans notre quotidien ?

 

Ustensiles de cuisine

La batterie de cuisine antiadhésive est l'un des articles ménagers les plus couramment utilisés et souvent associés aux PFAS. Ces ustensiles pratiques sont revêtus de polytétrafluoroéthylène (PTFE), une substance qui résiste aux aliments collants. Cependant, le PTFE peut libérer des PFAS lorsqu'il est exposé à une chaleur élevée ou à des surfaces rayées. Afin de réduire le risque d'exposition aux PFAS, il est recommandé de remplacer les ustensiles de cuisine antiadhésifs par des alternatives plus sûres telles que l'acier inoxydable ou la fonte. Pour ceux qui choisissent de continuer à utiliser des ustensiles de cuisine antiadhésifs, il est conseillé de les manipuler avec précaution, d'éviter les températures élevées et d'utiliser des ustensiles en bois ou en plastique pour éviter de rayer la surface.

 

Sacs à Pop-corn

Les sacs de pop-corn au micro-ondes, malheureusement, sont souvent doublés de perfluorooctanoïque (PFOA), un type de PFAS. Lorsqu'ils sont chauffés au micro-ondes, les PFOA peuvent migrer du sac vers le pop-corn, puis dans notre corps. Afin d'éviter cette contamination, il est recommandé de choisir du pop-corn soufflé à l'air ou d'utiliser une machine à pop-corn sur cuisinière avec un revêtement non toxique.

 

Tissus avec traitement anti-taches

Les tissus résistants aux taches représentent une autre source insoupçonnée de PFAS. Les canapés, les tapis et même les vêtements traités avec des finitions antitaches contiennent souvent des PFAS. Lorsque ces tissus entrent en contact avec des déversements ou des taches, les PFAS peuvent être libérés dans l'environnement, posant ainsi un risque pour la santé humaine. Afin de réduire l'exposition, il est recommandé de choisir des options de fibres naturelles comme le coton ou la laine, et d'utiliser des méthodes de détachage non toxiques si nécessaire, au lieu de compter sur des finitions résistantes aux taches.

 

Équipements étanches pour l’extérieur

Les équipements extérieurs hydrofuges, tels que les vestes, les tentes et les sacs à dos, peuvent également contenir des PFAS. Bien que ces produits chimiques offrent des propriétés de résistance à l'eau appréciées pendant les activités de plein air, ils peuvent se retrouver dans l'environnement lorsque les articles s'usent ou sont lavés. Afin de minimiser l'exposition, il est recommandé de choisir des équipements étiquetés sans PFAS ou d'opter pour des alternatives naturelles comme les traitements d'imperméabilisation à base de cire.

 

Emballages de plats à emportés

Les emballages de restauration rapide, tels que les emballages de hamburgers et les boîtes de pizza, sont souvent traités avec des PFAS pour les rendre résistants à la graisse. Lorsque des aliments chauds entrent en contact avec ces matériaux d'emballage, les PFAS peuvent migrer dans les aliments et éventuellement dans notre corps. Afin de réduire l'exposition, il est recommandé de transférer la restauration rapide dans une assiette ou d'apporter vos propres contenants réutilisables lorsque vous dînez au restaurant.

 

Produits d’hygiène

Même les produits d'hygiène dentaire tels que le fil dentaire peuvent contenir des PFAS. Certains types de fil dentaire sont recouverts de perfluorooctanesulfonique (PFOS), un type de PFAS. Lorsque nous utilisons du fil dentaire, de petites quantités de PFOS peuvent être libérées dans notre bouche, soulevant ainsi des préoccupations quant aux risques potentiels pour la santé. Pour éviter cela, il est recommandé de rechercher des options de fil dentaire spécifiquement indiquées comme étant sans PFAS, ou d'essayer des alternatives telles que l'hydropulseur.

 

Filtre à eau pour éliminer les PFAS : Lequel choisir ?

 

Types de filtres des PFAS et leurs limites

 

Filtres à charbon actif

Les filtres à charbon actif 100% végétal sont l'une des méthodes les plus largement utilisées pour traiter l'eau contaminée par des composés organiques et les pesticides. Il faut que le temps de contact soit suffisant pour que le polluant soit éliminé. Dans le cas des PFAS, il faut utiliser un charbon catalytique en grain qui permet une réaction plus rapide améliorant l’adsorption des PFAS. Il faudra tout de même faire une analyse d’eau spécifique pour vérifier son efficacité, elle peut varier en fonction du type de PFAS et des conditions de l’eau traitée, comme la température, le pH ou la présence d’autres pesticides.

 

Filtres par osmose inverse

Les filtres par osmose inverse domestiques utilisent une membrane semi-perméable pour éliminer les contaminants de l'eau. Ces filtres sont efficaces contre une large gamme de contaminants chimiques et bactériologiques, y compris les PFAS. Vous avez le choix entre les modèles sans et avec pompe booster. Depuis quelques années, les osmoseurs à débit direct se développent, afin de réduire le rejet d’eau et l’encombrement d’un réservoir pressurisé pour stocker l’eau osmosée. Seuls les osmoseurs domestiques ou professionnels sont capables de retenir 99% des PFAS présents dans l'eau.

 

Résines échangeuses d'ions

Les résines échangeuses d'ions fonctionnent en échangeant les ions dans l'eau avec les ions de la résine, éliminant ainsi efficacement les contaminants. Certaines résines échangeuses d'ions ont montré des résultats prometteurs dans l'élimination de certains composés de PFAS, mais leur efficacité peut varier et nécessiter une régénération ou un remplacement fréquent.

 

Filtration par membrane

Les méthodes de filtration par membrane, telles que la nanofiltration et l'ultrafiltration, peuvent être efficaces pour éliminer les PFAS de l'eau. Ces filtres fonctionnent en faisant passer l'eau à travers une membrane avec de petits pores qui retiennent les contaminants. Cependant, ils peuvent ne pas être aussi efficaces pour éliminer les molécules de PFAS plus petites.

 

Quelle est l’efficacité des filtres à charbon actif sur les PFAS ?

 

Comment fonctionnent les filtres à charbon actif

Les filtres à charbon actif fonctionnent par un processus appelé adsorption, où les contaminants dans l'eau adhèrent à la surface du charbon. Cela les rend efficaces pour éliminer les composés organiques, y compris certains PFAS.

 

  • Efficacité dans l'élimination des PFAS

Les filtres à charbon actif peuvent éliminer efficacement certains composés de PFAS, tels que le PFOA et le PFOS, mais peuvent être moins efficaces contre d'autres types de PFAS. L'efficacité de l'élimination peut également être influencée par des facteurs tels que le temps de contact, la quantité de charbon utilisée et la présence de contaminants concurrents.

 

  • Facteurs affectant la performance des filtres à charbon actif

La performance des filtres à charbon actif dans l'élimination des PFAS peut être influencée par des facteurs tels que le pH, la température et la présence d'autres produits chimiques dans l'eau. Un entretien régulier, tel que le remplacement du média de charbon, est important pour assurer une performance optimale au fil du temps.

 

N'oubliez pas, lorsqu'il s'agit de choisir le bon filtre pour vos besoins spécifiques, il est toujours préférable de consulter des professionnels du traitement de l'eau ou de suivre les recommandations du fabricant. Les tests de qualité de l'eau peuvent également aider à identifier les types et les niveaux de PFAS présents dans votre eau, contribuant à une prise de décision éclairée.

 

Quels sont les autres filtres à eau pour les PFAS ?

 

Nanofiltration

La nanofiltration est une technologie de filtre de pointe qui a montré des résultats prometteurs dans l'élimination des PFAS de l'eau. En utilisant des membranes avec de petits pores, la nanofiltration peut filtrer efficacement les contaminants tout en permettant aux minéraux et aux ions essentiels de passer à travers. Cette technologie a le potentiel d'être très efficace dans l'élimination des PFAS, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer sa viabilité à long terme et son coût-efficacité.

 

Oxydation électrochimique

L'oxydation électrochimique est une autre technologie de filtre innovante qui montre des promesses dans l'élimination des PFAS de l'eau. Elle implique l'utilisation d'un courant électrique pour décomposer les contaminants, les rendant inoffensifs. Cette technologie a montré des résultats positifs en laboratoire, mais sa mise à l'échelle et son coût-efficacité pour les usines de traitement d'eau à grande échelle sont encore en cours d'évaluation.

 

Technologies d'adsorption

L'adsorption est une méthode couramment utilisée pour éliminer les PFAS de l'eau. Les filtres à charbon actif sont particulièrement efficaces pour adsorber ces contaminants, les piégeant dans leur structure poreuse. D'autres technologies d'adsorption, telles que les résines échangeuses d'ions et les argiles modifiées, ont également montré des résultats prometteurs. Cependant, il est important de noter que les filtres d'adsorption peuvent se saturer au fil du temps, nécessitant un remplacement ou une régénération régulière.

 

Comment bien choisir le bon filtre à eau ?

 

  1. Qualité de l'eau et niveaux de contaminants: Avant de choisir un filtre, il est crucial de comprendre les caractéristiques spécifiques de votre eau, telles que le pH, la dureté, la turbidité et la concentration de PFAS. Différents filtres sont conçus pour traiter des problèmes spécifiques de qualité de l'eau et peuvent varier dans leur efficacité contre différents composés de PFAS. Réalisez une analyse d’eau auprès d’un laboratoire et consultez des professionnels pour déterminer le système de filtration approprié à vos besoins.
  2. Débit et capacité du système : Lors du choix d'un filtre, prenez en compte le débit et la capacité du système nécessaires pour répondre à vos besoins en matière de consommation d'eau. Certains filtres peuvent ralentir le débit d'eau, tandis que d'autres peuvent traiter des volumes plus importants. Il est important de s'assurer que le filtre peut gérer efficacement le débit d'eau dans votre maison ou votre installation sans compromettre son efficacité de filtration.
  3. Coût et entretien : Le coût du filtre et son entretien à long terme doivent également être pris en compte. Certains filtres peuvent avoir des coûts initiaux plus élevés mais des exigences d'entretien plus faibles, tandis que d'autres peuvent être plus abordables initialement mais nécessiter un remplacement plus fréquent des cartouches au charbon ou un entretien supplémentaire. Il est essentiel d'évaluer la rentabilité globale du filtre sur sa durée de vie.

 

Entretien et coûts du consommable à long terme

 

Durée de vie du filtre et remplacement

Les cartouches au charbon actif catalytique ont une durée de vie limitée en fonction du volume consommé et de la qualité de l’eau, donc leur efficacité peut diminuer avec le temps. Il est important de comprendre la durée de vie attendue du filtre et le calendrier de remplacement recommandé. Le remplacement régulier des filtres assure une performance optimale et prévient toute percée potentielle de contaminants, y compris les PFAS. De plus, si elle est placée à l’entrée de la maison, elle ne peut que réduire les PFAS, car le temps de contact est très court.

 

Surveillance et test d'efficacité du système de filtration automatique

Pour garantir que le système de filtration au charbon élimine efficacement les PFAS, la surveillance périodique et les tests de la qualité de l'eau sont essentiels. Vérifier régulièrement l'efficacité du système automatique peut aider à identifier toute diminution de performance ou percée de contaminants. Ces informations vous permettront d'ajuster les régénérations du charbon sur la vanne ou de procéder plus rapidement au remplacement du média.

 

Budgétisation pour l'entretien de la filtration choisie

Incluez le coût des remplacements de cartouches, de l'entretien périodique de la vanne et de toutes dépenses supplémentaires lors de la budgétisation pour la filtration de l'eau. Comprendre les implications financières à long terme vous aidera à prendre une décision éclairée et à éviter tout fardeau financier inattendu.

 

 

Pour lutter contre la contamination par les PFAS, diverses technologies de filtre offrent des perspectives prometteuses pour un traitement de l'eau efficace, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer leur viabilité à long terme. Les technologies d'adsorption telles que les filtres avec des charbons actifs spécifiques ou l’osmose inverse restent une option fiable. Lors du choix d'un filtre, prenez en compte la qualité de votre eau, le débit et les contraintes budgétaires pour sélectionner la solution la plus adaptée. En réfléchissant soigneusement à ces facteurs, vous pouvez prendre une décision éclairée et assurer la sécurité et la qualité de votre approvisionnement en eau.

 

 

 

Autres articles ...A lire aussi ...

Que doit filtrer un filtre à eau ?

Osmoseurs inverses : avantages et fonctionnement

10 choses à savoir avant d'acheter un filtre à eau

Comment filtrer l'eau potable dans une péniche ?

Pourquoi purifier l'eau pour fabriquer des sorbets ?

Comment et pourquoi tester l'eau du robinet ?

Laisser un commentaire
Envoyer